dimanche 11 octobre 2015

GÉOPOLITIQUE : Nous avions construit le Moyen Orient, nous l'avons détruit !

Salut à tous,  

Du site  Le Huffington Post Le Monde :

   ¨Tout est historique, l'histoire explique ce qui se passe actuellement en Syrie. Un jour ou l'autre, ses conséquences agissent directement sur notre situation et influent sur nos choix politiques. Ensemble, la Grande Bretagne et la France, nous avons construit le Moyen Orient. Aujourd'hui, nous l'avons détruit. On a commencé par l'Irak, puis la Libye, et enfin la Syrie avec la politique douteuse et autiste qui est celle de notre président François Hollande.

   Depuis une vingtaine d'années, nous assistons à la remise en question de tout l'équilibre du Moyen Orient. L'aire géopolitique que nous avons connue pendant 80 ans est issue d'une reconfiguration imaginée avec nos amis anglais à la chute de l'Empire ottoman, en 1918. Tout est aujourd'hui remis en cause : frontières, zones d'influence, leadership... Rappelons que les accords secrets Sykes-Picot de 1916 prévoyaient le partage du Moyen-Orient arabe en zones d'influences françaises et britanniques. Puis, la conférence de San Remo (1920) attribua des mandats britanniques et français sur des Etats arabes aux frontières artificielles qui coupaient souvent des unités géographiques, humaines et culturelles évidentes. Comme je le raconte dans mon dernier livre L'Empire Colonial français (Editions Grund octobre 2015). Si Daech tient tant à abolir les frontières établis par les Français et les Anglais, c'est précisément à cause de ces accords.

   L'Etat islamique tient à se présenter comme le justicier d'une histoire largement fabriquée par les puissances coloniales, il y a exactement un siècle. Le 10 juin 2014 à Yaaroubiya, Daesh met en scène une abolition très symbolique de la frontière entre l'Irak et la Syrie dans le but de rappeler la trahison des Alliés. Elle est aussi une remise en cause directe de la légitimité des Etats arabes issus des mandats anglais et français (Irak, Syrie, Liban, Jordanie). Aujourd'hui, sous nos yeux nous assistons à la naissance d'un État intégralement sunnite.... La vraie ambition des sunnites fondamentalistes est d'aller toujours plus loin en un mouvement messianique alors que l'Iran chiite n'a pas de volonté de conquête hors de la sphère musulmane.

   L'autisme politique des états occidentaux n'a cessé ces dernières années d'affaiblir ou d'éliminer les régimes qui servaient de rempart aux obscurantistes : attaques contre les partis Baas Irakien et Syrien, élimination de Saddam Hussein en 2003. Ici se situe un des seuls succès de l'ère du président Jacques Chirac avec le refus d'intervenir en Irak¨...  ( Voir l`article au complet )

http://www.huffingtonpost.fr/dimitri-casali/diplomatie-moyen-orient-daech-syrie_b_8268150.html?ncid=tweetlnkfrhpmg00000001

Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

samedi 3 octobre 2015

La corruption est un cancer, au cœur d'innombrables problèmes dans le monde entier !

Salut à tous,  

Du site Le Huffington Post Québec : Les dirigeants du monde entier ne peuvent plus esquiver ce problème !

   ¨ La quinzaine qui vient de s'écouler a révélé les vérités crues de la FIFA. L'organe qui préside à ce jeu si cher à tant de personnes dans le monde entier a été l'objet d'allégations épouvantables, qui laissent entrevoir qu'il est gangrené par la corruption. La démission de Blatter cette semaine n'est que la première étape d'une longue série de réformes, et nous ferons tout ce que nous pourrons, avec nos partenaires internationaux, pour contribuer à identifier et à poursuivre tous ceux qui se sont rendus coupables de ces méfaits, et pour faire le ménage dans ce sport que nous aimons.

   Mais les leçons à tirer de la FIFA en matière de lutte contre la corruption sont bien plus profondes. La corruption au sein de la FIFA n'est pas une surprise. Depuis des années, ce système a rempli les poches des plus impliqués, sans susciter chez les autres plus qu'un soupir réticent. Le monde a tout fait pour éviter de s'emparer du problème, jusqu'au jour où des journalistes britanniques et des avocats américains courageux ont fait la preuve que les choses pouvaient vraiment changer.

   Et il en va de même pour la corruption dans le reste du monde. Tout comme pour la FIFA, nous savons que le problème est là, mais il existe comme un tabou international qui empêche de pointer du doigt et de susciter un intérêt pour ces questions. Lors des sommets internationaux, les dirigeants se rencontrent pour discuter des programmes d'aide, de la croissance et de la sécurité. Mais nous ne parlons pas assez de la corruption. Ça doit changer.

   La corruption est un cancer sous-jacent à de très nombreux problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le monde actuel. Les migrants qui se noient en Méditerranée fuient des États africains corrompus. Nos efforts pour lutter contre la pauvreté à l'échelle mondiale sont trop souvent sapés par des gouvernements corrompus, qui empêchent les citoyens de percevoir les revenus et les fruits de la croissance auxquels ils peuvent prétendre. Et au-delà, la corruption mine aussi l'économie mondiale. Le Forum économique mondial estime que la corruption accroît les coûts de 10% à l'échelle mondiale, tandis que la Banque mondiale avance que le cumul des dessous de table versés chaque année dans le monde s'élève à 1000 milliards de dollars.

   Réduire la corruption ne serait-ce que de 10% pourrait faire gagner 380 milliards de dollar par an - soit beaucoup plus que les gains espérés pour le cycle de négociations de Doha. La corruption coûte chaque année à la seule Union européenne 120 milliards d'euros.

   Ce phénomène ne se contente pas de mettre notre prospérité en danger, elle sape également notre sécurité. Qu'il s'agisse de l'enlèvement d'écolières au Nigéria ou du recrutement de combattants par les talibans ou l'État islamique, de nombreux citoyens ordinaires sont attirés dans des groupes extrémistes en partie en réaction à l'oppression et à la corruption de leurs gouvernements.
( Voir l`article au complet )

http://quebec.huffingtonpost.ca/david-cameron/corruption-cancer-monde-entier_b_7531586.html?ncid=tweetlnkcahpmg00000011

Pégé


Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

jeudi 17 septembre 2015

GÉOPOLIQUE : Une histoire de violence américaine ...parmi tellement d`autres !

Salut à tous,  

Du site Slate : Des ombres à l`aube : un massacre d`Apaches et la violence de l`histoire.

¨ Quatre récits croisés du Massacre de Camp Grant, pour sonder la place de la violence dans les relations de pouvoir entre communautés et la pluralité des mémoires.

   Le matin du 30 avril 1871, plus de cent quarante Apaches, surtout des femmes et de jeunes enfants, furent massacrés, au fond d’un canyon de l’Arizona, par une troupe civile et composite de Mexicains et d’Américains, appuyés par des Indiens O’odham. L’événement, sobrement raconté dans les premières pages de l’ouvrage, donne son titre à ce livre, publié en anglais en 2008, et qui a reçu en octobre 2014 le prix des Rendez-vous de l’histoire de Blois. Les «ombres à l’aube», ce sont celles des Américains, postés sur les falaises du canyon pour tirer sur les Apaches, pendant que, au sol, les Mexicains et les O’odham fermaient la nasse.

   Pour analyser cet événement, célèbre dans l’histoire américaine sous le nom de «Massacre de Camp Grant», l’auteur adopte une démarche passionnante en croisant les perspectives des différents groupes impliqués dans le massacre. Dans la première partie, intitulée «violence», l’auteur suit en effet un plan très simple et très efficace: quatre chapitres, s’attachant respectivement aux O’odham, aux Mexicains, aux Américains, et enfin aux Apaches. Chaque chapitre s’achève sur le massacre. Il ne s’agit pas de raconter l’histoire, mais bien de s’inscrire dans la logique de chaque acteur pour montrer quel sens pouvait avoir ce massacre.

   Perspectives croisées, enfin, non seulement dans le traitement des sources ou dans la terminologie, mais aussi dans la représentation même du monde. Chaque chapitre de la première partie s’ouvre en effet sur une carte, mais une carte qui correspond à chaque fois à la vision du territoire qu’a la communauté en question.

   La deuxième partie est volontairement extrêmement courte, ne faisant que six pages. Centrée sur la «justice», elle claque comme un coup de fouet les responsables du massacre. Jugés devant un tribunal, ils sont tous déclarés innocents.

  Des Ombres à l’aube n’est pas un roman, c’est à la fois un très grand livre d’histoire, exemplaire tant dans le fond que dans la forme, et une belle réflexion, presque philosophique, sur la place de la violence dans les relations de pouvoir entre différentes communautés.

    Traquer les ombres, pour mieux comprendre l’homme¨...  (Voir l`article au complet)

http://www.slate.fr/story/100227/histoire-violence-amerique

Pégé


samedi 5 septembre 2015

GÉOPOLITIQUE : Les gouvernants dirigent leurs pays dans les limites imposées par le système financier.» !

Salut à tous,                                                                                                                                 

Du site Slate.fr : Quand la crise financière des démocraties devient <<le prix à payer>> pour l`évasion fiscale !

   :  Le long métrage de Harold Crooks démontre que l’évasion fiscale est une des causes de la perte de sens des démocraties occidentales.

  «Deux cent vingt-cinq ans après la Révolution française, on revient au point de départ avec des privilégiés qui ne paient pas d’impôt»: pour l’experte en politique fiscale Brigitte Alepin, indépendante et québécoise, l’évasion fiscale serait à l’origine d’une formidable progression des inégalités dans le monde, bien plus qu’on ne le perçoit.
  
Des ¨insiders¨ pour démontrer le système !
   Cette fois, en démontant les mécanismes de l’évasion fiscale, il entend démontrer que l’avenir des démocraties est en jeu. Parce que «tandis que les Trésors publics deviennent de moins en moins capables de financer l’Etat-providence, les inégalités de revenus atteignent des niveaux inégalés depuis plus d’un siècle». Parce que «ces milliards de dollars non imposés –la richesse qui manque aux nations– restent sous contrôle de la finance et des grandes entreprises globales». Parce que, aussi, «dans un monde où la richesse des multinationales n’a plus d’adresse fixe, la démocratie ne peut être préservée que si nous agissons en coopérant au-delà des frontières».

 Des gouvernants aux mains liées qui réagistent !
   Bien sûr, les dirigeants politiques s’attaquent au système. Mais, pour Harold Crooks, ils n’ont pas la maîtrise de leur stratégie: «Les gouvernants dirigent leurs pays dans les limites imposée par le système financier.» Un système d’autant plus difficile à attaquer que, à cause d’une réglementation imprécise, l’évasion fiscale n’est pas illégale. Deux poids, deux mesures lorsqu’on compare cette «optimisation fiscale» tolérée à l’arsenal des dispositions réglementaires destinées à empêcher les citoyens de se soustraire à leurs impôts… dont les montants explosent pour compenser l’évasion fiscale.

   Les financiers n’apprécieront pas forcément, mais la démonstration est forte. Et comme on ne s’endort pas pendant les 90 minutes du film, compte tenu du rythme des rebondissements, on devrait entendre parler de cette production alors que le dossier de la taxe sur les transactions financières –dont il est question dans le documentaire– doit être ouvert en Europe en 2015… pour peut-être aboutir.¨... ( Voir l`article et la vidéo au complet )

http://www.slate.fr/story/97509/crise-democraties-evasion-fiscale

Pégé
  
Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

dimanche 23 août 2015

RELIGIONS : Crois ou meurt !

Salut à tous,

Le Huffington Post Québec : Des millions de personnes soutiennent Raif Badawi, mais qui se soucie d`un pauvre jeune Mauritanien ?

¨  Au cours du mois de décembre 2013, un jeune blogueur mauritanien Mohamed Ould Cheikh M'Kheitir, 30 ans, a publié un article intitulé «Religions et Religiosité» dans lequel il défendait le droit de son peuple «artisan» en Mauritanie, utilisé et exploité au prétexte de son histoire récente de peuple esclave.

    Dans son article, Mohamed Cheikh évoque le système du « deux poids, deux mesures » utilisé par le prophète Mahomet lui-même lorsqu'il traitait avec les Juifs et avec les Arabes; et explique que le prophète tuait les Juifs, mais pardonnait aux Arabes parce qu'ils sont du même sang.

    Mohamed Cheikh a tenté de démontrer dans son blogue comment la religion agit en matière de hiérarchie sociale et de discrimination entre les classes sociales. Des gens sont sortis dans les rues de Mauritanie pour manifester contre l'article en criant « Mort au blogueur ». L'article a été considéré comme un blasphème envers le prophète, car il le dépeignait comme une personne injuste, qui préfère sa tribu à d'autres tribus.

    Les autorités l'ont arrêté le 2 janvier 2014 et il a été présenté devant le tribunal en décembre 2014, pour y être condamné à mort le jour même. Avant l'annonce de la sentence, Mohamed Cheikh a prononcé la Shahada, indiquant ainsi clairement qu'il était musulman, et a expliqué que son intention n'était pas de critiquer le prophète Mahomet. Il a présenté ses excuses pour avoir écrit ce texte. Le juge n'a pas rien retenu de ses paroles et a prononcé la sentence de mort. Selon l'Agence France-Presse, Mohamed Cheikh, s'est «évanoui lors de la lecture du verdict, a été ranimé, puis reconduit vers la prison».

Des millions de personnes à travers le monde se sont ralliés à l'appui de Raif Badawi, mais qui prendra soin d'un pauvre jeune homme en Mauritanie? Il sera exécuté pour blasphème par ceux qui affirment que l`État islamique ne représente pas l`Islam !!! (Voir l`article au complet)

http://quebec.huffingtonpost.ca/ensaf-haidar/des-millions-de-personnes_b_8022394.html?ncid=tweetlnkcahpmg00000011

Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

lundi 17 août 2015

GÉOPOLITIQUE : Course aux armements au Moyen-Orient !

Salut à tous,  

Du site le Huffington Post Québec :

   ¨ Tout comme les ventes de pétrole, les ventes d'armes jouent un rôle prépondérant dans les orientations politiques des grandes puissances au Moyen-Orient. Ces ventes influencent grandement leur position respective dans cette région du monde et expliquent certains de leurs réalignements de l'heure.

Au temps de la Guerre froide !
   De 1965 à 1989, les achats d'armes se faisaient dans le contexte qualifié de Guerre froide. Les États-Unis voulaient protéger les pays pétroliers et l'URSS cherchait à cerner et à déstabiliser ces derniers. Les principaux acheteurs d'armes furent l'Irak (93 G$), l'Arabie saoudite (62 G$), l'Iran (51 G$), la Syrie (46 G$).

Le marché iranien !
   À la suite du démantèlement de l'Union soviétique, l'alignement des pays de l'Europe de l'Est par rapport à l'Union européenne et à l'OTAN a grandement frustré la Russie. En outre, aux yeux des Russes, l'intervention de l'OTAN en Libye leur a fait perdre un marché lucratif de plusieurs milliards de dollars. C'est la raison pour laquelle la Russie s'accroche aux ventes d'armes à l'Iran, qui finance également les achats d'armes de la Syrie. Depuis 1995, 70% des armements iraniens proviennent de la Russie (la livraison du système de défense anti-aérien S-300 est à l'ordre du jour). Le maintien du statu quo en Syrie garantit à la Russie le monopole des marchés syriens et iraniens.

Le désengagement américain !
   Les États-Unis sont déçus du comportement de la Turquie à son égard*, particulièrement en ce qui a trait à la guerre contre l'État islamique, la Turquie ne permettant pas l'utilisation des bases américaines sur son territoire. Le bilan de l'intervention américaine en Irak et en Afghanistan, coûteuse à bien des égards, est désastreux. Par ailleurs, des pays pétroliers financent des mouvements islamiques radicaux antiaméricains.

 Le marché croissant des ventes d'armes !
   À elle, seule, l'Arabie saoudite a dépensé 500 G$ pour son budget de défense au cours des vingt dernières années. Les ventes d'armes globales pour l'année 2014 se sont chiffrées à 64,4 G$, soit une augmentation de 15% par rapport à l'année précédente. Les États-Unis viennent en tête des exportateurs d'armes avec 23,7 G$, suivis par la Russie (15 G$). L'Arabie saoudite a été en tête des importateurs d'armes (6,5 G$), suivie par l'Inde (5,8 G$), la Chine et les Émirats arabes unis. Les ventes d'armes durant l'année 2014 mettent en évidence l'augmentation substantielle des achats d'armes des pays pétroliers, achats que l'on peut attribuer à la crainte du désintérêt relatif des États-Unis de cette région du monde, de même qu'à celle de l'expansion iranienne¨... (Voir l`article au complet)

http://quebec.huffingtonpost.ca/david-bensoussan/course-armements-moyen-orient-armes-iran-russie-etats-unis_b_7441904.html?ncid=tweetlnkcahpmg00000011

Pégé




Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

samedi 8 août 2015

PSYCHOLOGIE : D'où vient la motivation ?

Salut à tous,  

Du site Sciences Humaines :

   ¨ Un siècle de recherche en psychologie n’a pas suffi à percer l’énigme 
de la motivation. Elle a pourtant donné lieu à une centaine de théories ! 
Tour d’horizon des principaux modèles.

   La notion de motivation a pris une place considérable dans nos sociétés. Le prof se demande comment motiver ses élèves, le manager ses équipes ; le marchand rêve de comprendre les motivations des consommateurs, le politique celle des électeurs. Son usage semble si courant qu’il semble difficile d’imaginer comment il a été possible de s’en passer.

Des instincts darwiniens aux pulsions freudiennes !
   Historiquement, la notion d’instinct a été la première mobilisée pour comprendre ce que les psychologues appellent la direction du comportement. Il en subsiste encore toute une terminologie. Par exemple, on ne dira pas d’une mère qu’elle est motivée ou non pour s’occuper de son enfant mais qu’elle a ou non l’instinct maternel. William James est l’un de ces pionniers en psychologie qui, dès 1890, a proposé une liste composée d’une dizaine d’instincts pour expliquer les mystères du comportement humain : la peur, la colère, la sympathie, la curiosité, l’amour, etc.


Le béhaviorisme et les besoins physiologiques !
   Ce courant de recherche, connu également sous le nom de comportementalisme, va dominer la psychologie jusqu’au milieu du 20e siècle. Pour lui, l’ensemble des comportements, qu’ils soient humains ou animaux, s’expliquent par des associations entre un stimulus (un signal) et un comportement (une réponse). Le premier à mettre en évidence cette association chez le chien a été le célèbre physiologiste Ivan Pavlov. Dans ses recherches, il a montré qu’il était possible dans un premier temps d’associer un son à de la nourriture pour que dans un deuxième temps, le son seul (le stimulus) soit en mesure de provoquer le comportement de salivation (la réponse) en l’absence de toute nourriture.

Les approches cognitives !
   Depuis les années 1950, la psychologie a connu un autre changement paradigmatique, le cognitivisme, qui a introduit le concept de motivation non seulement dans le champ de la psychologie mais aussi plus largement dans le langage courant. L’un des premiers psychologues à utiliser ce terme, d’un point de vue scientifique, est Kurt Lewin qui a montré que la valeur d’une réussite dépend des attentes ou expectations des individus. Si l’individu réussit une performance facile, sa victoire a peu de valeur à ses yeux alors que s’il réussit à faire quelque chose où il s’attend à échouer, celle-ci en aura beaucoup.


  Les théories de la motivation ont aussi pu mettre en évidence des mécanismes motivationnels liés à la prise de décision (comment on fait ses choix), ou encore aux stratégies qui conduisent les individus à adopter certains comportements. Si l’élève ne met pas en place les bonnes stratégies, ses efforts pourront difficilement aboutir¨...  ( Voir l`article au complet )

http://www.scienceshumaines.com/d-ou-vient-la-motivation_fr_33992.html

--------------------

Également, du site Centre d`aide aux étudiants - Université Laval : La baisse de motivation !

https://www.aide.ulaval.ca/cms/Accueil/Apprentissage_et_Reussite/Difficultes/Motivation

Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

vendredi 31 juillet 2015

Pourquoi procréer ? Avoir ou non des enfants ? (partie #1)


Salut à tous,  

   Les femmes, les hommes ou les couples veulent-ils réellement devenir parents ? Nous avons et culturellement et religieusement vers cette orientation. On nous a affirmé que les femmes possédaient indubitablement ¨l`instinct maternel ¨, donc, inutile d`ajouter quoi que ce soit ! Mais cet énonciation est-elle véridique ? D`après certains spécialistes, la réponse est oui et selon d`autres, la réponse est non. Alors pouvons-nous en déduire que cet instinct n`est pas nécessairement et intrinsèquement inné et ancré chez les femmes.

   En 2015, la majorité des parents travaillent tous les deux, soit par valorisation, accomplissement de soi ou obligations. le coût de la vie a augmenté de façon significative et nous sommes à l`ère de la surconsommation. Tout un défi pour les couples, les personnes divorcées, les familles recomposées ou les familles monoparentales ! Fort nous est de constater que, dès leur enfance, les enfants sont placés dans des garderies, des familles de garde subventionnées par l`État, des gardiennes à domicile, ce qui est plutôt rare, car cela requiert beaucoup d`argent, et s`ajoute les gardiennes quelques fois requises le soir. Ces enfants sont alors confrontés à des valeurs multiples, à divers comportements de la part de personnes qui les entourent, à des opinions souvent contradictoires de celles de leurs parents. Comment peuvent-ils devenir équilibrés ?

   Un enfant a besoin, entre-autres, d`encadrement parental, de stabilité, d`amour, d`attention, de réconfort, de renforcement positif, de proximité affective, ce que peut leur offrir un parent présent afin qu`ils puissent s`épanouir et s`identifier à des valeurs solides et biens ancrées.

   Losqu` ils deviennent ados, ils arrivent `a la maison : personne significative n`est présente, Que font-ils ? Ils allument la télé ou travaillent sur Internet en créant des liens virtuels avec de parfaits inconnus, ou écrivent en secret ou parlent de sexe avec leurs amis. Ils n`est pas étonnant qu`ils aillent chercher ailleurs leur besoin d`appartenance et de valorisation et non, nécessairement vers les bonnes personnes, ce qui va juguler leur manque d`attention et d`affection.

* Commentaires de Dyan Fleury, paru dans le journal local Le Quotidien.

Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

Pourquoi procréer ? Avoir ou non des enfants ? (partie #2)


Salut à tous,  

   En date d`aujourd`hui, la consommation d`alcool et de drogues atteint les élèves primaires. Pas tous, fort heureusement. Espérons alors que les parents, dépassés par leur travail et leurs tâches quotidiennes à la maison ne peuvent, faute de temps , répondre à leurs besoins primaires et secondaires.

   Et, n`omettons pas les familles monoparentales qui n`ont pas les ressources nécessaires pour assurer une présence adéquate, car elles doivent subvenir seules  aux besoins de la famille; ce qui représente une tâche ardue et difficile ! Il est souvent plus facile de juger que de poser des gestes concrets afin de résoudre une situation problématique. Pas facile à gérer et à digérer.

   Un couple ou une personne seule ne devrait-elle pas se pencher sur ce qu`elle désire réellement ? Vivre à deux ou seule, et s`accomplir ainsi dans une carrière ou avoir des enfants tout en assumant  l`entière responsabilité, ce qui n`est pas peu dire !

   Si les parents ne se questionnent pas et que le cycle générationnel se perpétue, survient irrémédiablement une conséquence. Leurs enfants seront éduqués par différentes personnes qui ne possèdent miraculeusement pas leurs valeurs.

   Toutes les personnes ont le droit de vivre leur vie telle qu`elles l`entendent mais lorsque d`autres y sont impliqués, en outre des enfants, il faut se remettre sérieusement en question et faire des choix. Il existe des solutions comme réduire le temps de travail, assurer la présence d`un parent à la maison en alternance et bien d`autres. Mais oublions la surconsommation !

   Cela dit, cessons de juger nos ados qui ne sont pas ce que nous voulions qu`ils soient ! Ils ont pris le chemin qui les satisfait et qui remplissait le vide qui les comblait. En tant que parents, nous nous devons non pas de les juger sévèrement mais de nous poser la question : s`ils agissent ainsi, que pouvons-nous réellement faire pour les aider ?

   Dans mon langage, j`appelle cela assumer et assurer !

* Commentaires de Dyan Fleury, paru dans le journal local Le Quotidien.

Pégé                                                                            

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

samedi 18 juillet 2015

GÉOPOLITIQUE : Il règne un bordel sans nom au Moyen-Orient et les Etats-Unis n'y sont pas pour rien !

Salut à tous,  

Du site : Slate.fr : 

   ¨ Aujourd'hui, tout le Moyen-Orient est en guerre. L'incohérence stratégique de l'administration Obama n'aura fait que précipiter la région dans le chaos.

   Si le chaos généralisé que connaît aujourd'hui le Moyen-Orient n'est pas entièrement imputable à l'administration Obama, reste que sa politique étrangère dans la région est un échec complet.

Irak, Syrie, Libye, Yémen ! 
    Aujourd'hui, le capharnaüm en est à un niveau littéralement inédit. Pour la première fois depuis les deux Guerres mondiales, quasiment tous les pays allant de la Libye à l'Afghanistan sont impliqués dans un conflit armé (avec le sultanat d'Oman comme notable exception). Le chaos, l'incertitude et la complexité que connaissent la versatilité et bien souvent l'incohérence des alliances et des inimitiés en présence a de quoi donner le vertige.

Obama avait bien dit qu`ilse désengageait, non ? 
   Ainsi, pourquoi ne pas reprendre tout simplement nos billes et laisser ce feu s'éteindre de lui-même? D'ailleurs, quand on y pense, n'était-ce pas là notre plan? La raison de l'élection de Barack Obama?

Les leçons du passé ! 
   Comme le 11-Septembre nous l'a appris –et comme l'ont démontré les récents événements en Europe, en Afrique, au Canada et aux Etats-Unis– dans le monde d'aujourd'hui, des problèmes qui pourraient sembler lointains peuvent très bien et très vite se faufiler dans nos rues ou dans celles de nos alliés.

La responsabilité de la maison Blanche !
  Dès lors, si l'administration Obama n'est évidemment pas responsable de la plupart des racines, ni des nombreuses causes aggravantes de la mêlée actuelle au Moyen-Orient, il est aussi vrai qu'elle ne peut se permettre de tourner le dos à ces soulèvements/conflits, de prendre des mesures à moitié pensées, ni de faire le choix d'actions principalement réactives et largement improvisées en l'absence de toute stratégie globale.

Le poids de l`Iran ! 
   Voilà l'ironie des années Obama qui, malgré l'espoir d'une nouvelle ère et d'une amélioration des relations régionales incarné dans un discours prononcé au cœur du monde arabe, verront en fin de compte un changement «pour le mieux» se faire non pas avec les arabes, mais avec les perses.

Ne pas faire preuve de naïveté !
   «Laissez les gars du cru se démerder» n'est pas plus une stratégie de politique étrangère américaine que le «ne faites pas de conneries». Au mieux, il ne s'agit que d'une modalité de cette stratégie et, en réalité, nous avons affaire à une abrogation de responsabilité face à des relations porteuses d'éléments économiques, commerciaux, politiques ou encore militaires cruciaux pour l'influence et les intérêts des Etats-Unis¨...   (Lire l`article au complet)

http://www.slate.fr/story/99935/yemen-syrie-arabie-saoudite

Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

lundi 6 juillet 2015

Lettre d`un vieux père à son fils ! (*)



Salut à tous,                                                                     
   Si un jour tu me voies vieux, si je me sali quand je mange, et que je ne réussis pas à m`habiller, soit compréhensif, et souvient toi du temps que j`ai pris pour t`apprendre.  

   Si quand je parle avec toi je répète toujours les mêmes choses, ne m`interromps pas, écoute-moi, quand tu étais petit, je devais te raconter chaque soir la même histoire avant que tu ne t`endormes.
   Quand je ne veux pas me laver, ne me fait pas honte, souviens toi quand je devais te courir après en inventant milles excuses pour que tu ailles au bain.

   Quand tu vois mon ignorance pour les nouvelles technologies, donne-moi le temps nécessaire, et ne me regarde pas avec ce regard ironique, j`ai eu tant de patience à t`apprendre l`alphabet.
   Quand par moment je n`arrive pas à me souvenir, ou que je perds le fil de la conversation, donne-moi le temps nécessaire à reprendre la mémoire, et si je n`y arrive pas, ne t`énerve pas, la chose la plus importante n`est pas ce que je dis mais le besoin d`être avec toi et de t`avoir là, à m`écouter.

   Quand mes jambes fatiguées n`arrivent plus à tenir la cadence de tes pas, ne me considère pas comme un boulet, viens vers moi et offre moi la force de tes bras, comme je l`ai fait lorsque tu as fait tes premiers pas.
   Quand je dis que je voudrais être mort, ne te fâche pas, un jour tu comprendras ce qui me pousse à le dire, Essaie de comprendre qu`à mon âge, on ne vit pas, on survie.

   Um jour tu découvriras que malgré mes erreurs, je n`ai toujours voulu que le meilleurs pour toi, que j`ai tenté de te préparer la route.
   Donne-moi un peu de ton temps, donne-moi un peu de ta patience, donne-moi une épaule.

   Aide-moi à avancer, aide-moi à finir mes jours avec amour et compréhension, en échange, je n`aurai que mon sourire et l`immense amour que j`ai toujours eu pour toi.
   Je t`aime, mon fils…

*(Dj Sem)

Pégé
 Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

samedi 27 juin 2015

Le sens de la vie ! (Partie #2)


Salut à tous,  
Mais quel est le sens réel de la vie ?
   En fait, il y en a plusieurs. Celui que je préfère est de profiter, de jouir de la vie et de connaître des expériences diversifiées et enrichissantes. Cela ne veut toutefois pas dire de ne plus travailler, mais de faire ce que l`on aime ! J`aurais aimé vivre dans un système où les gens s`entraident, communiquent véritablement entre eux, discutent de la diversité de leur vécu. Bref, vivre et laisser vivre, car il ne faut surtout pas oublier que dans un système capitalisme, le jugement, la non-compréhension de l`être humain dans son entité et sa globalité, les guerres de pouvoir, la démesure, l`avidité, pour n`en citer que quelques-uns, font partie intégrante du système.

   Et on se demande pourquoi tout va si mal dans notre société ! je crois que la réponse s`avère très simple. Tant que nous serons assujettis au capitalisme, nous serons dirigés, par exemple, par des gouvernements capitalistes et sur la coche du totalitarisme. 
 
   Le livre que Lise Payette a intitulé : Pouvoir, connais pas aurait dû bénéficier d`une autre appellation : L`humanisme, connais-pas ! Il y a le Dalaï-Lama, chef spirituel bouddhiste qui était au Tibet, mais il a subi l`exil en Inde, car les Chinois ont attaqué les Thibétains et, bien sûr, gagné la guerre, car il détenait le pouvoir monétaire. Cet homme prône la non-violence, le respect de tout ce qui nous entoure, le non-jugement, la compréhension de tos phénomènes y incluant, d`abord et avant tout, l`être humain.

Il est contre toute guerre et demande aux gens d`abdiquer !

   Les paroles de différents sages mondiaux (comme Gandhi) ne devraient-elles pas être écoutées sérieusement ?  À vous de juger !

Commentaire d`une lectrice du journal local Le Quotidien, Dyan Fleury, écrivaine.
Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

vendredi 26 juin 2015

Le sens de la vie ! (Partie #1)


Salut à tous,   
   ¨ Un professeur demande à un élève : que veux-tu faire dans la vie ? Celui-ci répond : être heureux ! Le professeur lui dit : tu n`as pas compris la question et l`élève rétorqua : c`est vous qui n`avez pas compris la vie ! ¨

   Assez révélateur ! Nous vivons dans un système capitalisme depuis plusieurs décennies. Que nous enseigne-t-on ? À acquérir des biens avec de l`argent. Nous avons pour la plupart d`entre-nous reçu une éducation parentale qui se résume à étudier au niveau universitaire afin de pouvoir occuper un poste important, et par conséquent, pouvoir posséder une belle maison, une belle voiture, porter des vêtements griffés et détenir le pouvoir.
Mais qu`en est-il de ce soi-disant pouvoir ?
   Il se concrétise, entre autres, par avoir du pouvoir sur l`économie, mais aussi sur les gens. Quelle foutaise ! Nous avons de la difficulté à gérer notre propre personne. Et les valeurs humaines dans tout cela ? Où sont-elles passées ? Ont-elles disparu complètement ? Pour les personnes capitalistes qui ne pensent qu`à acquérir de l`argent et des biens dans la vie, malheureusement, la réponse est oui.
   Alors, qu`advient-il des personnes qui désirent vivre selon leurs propres désirs, leurs passions, leurs envies de carrières différentes de ce systèmes ? Il fallait classifier ces personnes dissidentes de ce système et on les surnomme marginaux. Pour n`en nommer que quelques uns, il y a les artistes peintres, les comédiens, les acteurs, les stylistes et les gens qui ont étudié un métier qui est différent d`une profession et qui sont, nous a-t-on appris, voués à une piètre vie.
 
Commentaire d`une lectrice du journal local Le Quotidien, Dyan Fleury,   écrivaine.
* Suite de ce commentaire bientôt…

Pégé
 
Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

samedi 13 juin 2015

L'intelligence et la vie sociale des cochons !

Salut à tous,   

Du site le Huffington Post :

   ¨ Les sangliers (Sus scrofa) ont été domestiqués, il y a environ 9000 ans à plusieurs endroits dans le monde et ont donné naissance aux sangliers domestiques (Sus scrofa domesticus), plus couramment appelés cochons ou porcs [1]. Sangliers et cochons sont parfaitement interféconds.

Morphologie et physiologie ! 
   Les cochons mesurent entre 90 et 180 cm. Leur poids moyen est de 150 kg, mais ils peuvent peser jusqu'à 300 kg. Leur vitesse de pointe est de 45 km/h à la course. Leur espérance de vie est d'environ 25 ans. Ils peuvent manger une grande variété d'aliments: feuilles, tiges, racines, tubercules, fruits, fleurs, graines, champignons, œufs, escargots, limaces, etc.

Univers sensoriel !
   Les cochons ont un odorat aussi développé que celui des chiens. Leur portée olfactive se compte en centaines de mètres. À la seule odeur, les cochons peuvent identifier un individu, connaître son sexe, son statut reproductif et son statut social.

Vie sociale !
   À l'état sauvage, les cochons, comme les sangliers, vivent en groupes familiaux matrilinéaires, comprenant entre 2 à 5 truies, leurs petits de l'année, et un verrat pendant la saison des amours. Le reste de l'année, les mâles vivent dans des groupes de mâles. Les petits âgés de plus d'un an peuvent continuer à vivre dans leur groupe d'origine, mais souvent les jeunes verrats rejoignent ou forment des groupes de mâles.

Mémoire !
   Les cochons étant des animaux fouineurs, ils ont une excellente mémoire spatiale et optimisent leur recherche de nourriture en fonction de la vitesse de renouvellement des ressources. Quand il s'agit d'une ressource naturelle (des champignons, par exemple) et qu'ils ont tout mangé, ils attendent plusieurs jours avant de ré-explorer l'endroit. Quand il s'agit d'une ressource qui se renouvelle rapidement (une mangeoire réapprovisionnée plusieurs fois par jour par un humain), ils l'explorent en premier dès qu'ils commencent à avoir faim.

Intelligence machiavélienne !
  Une jeune truie se dirige vers une source de succulentes racines, quand elle croise la femelle dominante de son groupe, plus massive qu'elle et connue pour lui chiper régulièrement de la nourriture. Au lieu d'aller jusqu'à l'emplacement des racines et creuser (à portée visuelle de sa rivale), elle poursuit son chemin dans une autre direction. Plus tard, quand la rivale s'en est allée, elle revient chercher les racines.

Le test du miroir !
   Le test du miroir consiste à tester la capacité d'un animal à reconnaître sa propre image dans un miroir. Dans sa version standard, après avoir habitué un animal à un miroir, on peint une tache colorée sur son front. À son réveil, on observe sa réaction : va-t-il se frotter le front? Il s'agit de l'une des expérimentations permettant de mettre en évidence la conscience de soi chez un individu (d'ailleurs il a d'abord été utilisé avec des enfants humains).

Les cochons héroïques et nageurs !
   Nombreux sont les cas de chiens altruistes. Des comportements similaires ont été observés chez les cochons.
  En Amérique et en Australie, des cochons vivent dans la nature, comme des sangliers. C'est ainsi qu'une bande d'une vingtaine de cochons habitent une petite île des Bahamas appelée "Big Major Cay", et surnommée "Pig island" en leur honneur.

http://quebec.huffingtonpost.ca/pierre-sigler/lintelligence-et-la-vie-sociale-des-cochons_b_6986224.html?ncid=tweetlnkcahpmg00000011

Pégé

Pégé Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

samedi 6 juin 2015

Vins naturels:« Il y a 20 ans, on nous traitait de fous » !

Salut à tous,

Du site Rue89 Strasbourg : 

   ¨ Si les vins dits « naturels », produits sans intrant chimique, sont sortis de l’ombre ces cinq dernières années, ils ne représentent encore que 0,5% de la production alsacienne. Néanmoins, en montrant qu’on peut « faire sans la chimie », la vingtaine de vignerons en biodynamie permet aujourd’hui un changement général des mentalités en Alsace, ce dont se félicite Patrick Meyer, l’un des précurseurs.

   Patrick Meyer est viticulteur à Nothalten, près de Sélestat. Dès qu’il a repris la vigne, il a changé les habitudes familiales en optant pour une viticulture biologique, puis biodynamique. Alors qu’aujourd’hui des salons, comme le salon Rue89 des vins, célèbrent les « vins naturels » issus de ces techniques qui refusent les ajouts chimiques et les engrais, Patrick Meyer pense avoir fait le bon choix. Il explique pourquoi.

Dans quelles conditions vous êtes-vous lancé ans la biodynamie ?
    Je suis vigneron depuis 1981. Papa est décédé quand j’avais 5 ans, maman a fait le joint jusqu’à mes 19 ans, âge auquel j’ai repris le domaine. J’ai commencé tôt, ce qui est rarement le cas. En général, les enfants reprennent vers 35-40 ans, quand le père a 60 ans. Il y a souvent 20 ans de cohabitation difficile. C’est un réel frein pour des gens qui aspirent à faire autrement…

   Je suis passé en bio au tournant des années 1980-1990, puis en biodynamie en 1998. En bio, c’était compliqué, on avait peu d’infos, sur ce qu’est un sol par exemple. Ça a beaucoup changé ces 15 dernières années, mais à l’époque, chacun se débrouillait dans son coin. Je n’avais aucun de contacts avec les autres viticulteurs alsaciens.

Mette de côté l`ésotérisme !
   La biodynamie, c’est ce qui paraissait le plus évident par rapport aux questionnements qu’on avait, aux difficultés auxquelles on était confronté en bio. C’est une rencontre avec Pierre Masson qui nous a convaincu de nous lancer. Pour expliquer ce qu’est la biodynamie, il faut mettre de côté l’aspect ésotérique, qui n’est pas le bon angle d’approche, et montrer que c’est vraiment du bon sens paysan. C’est la méthode agronomique la moins coûteuse au monde ! Avec peu de travail et d’énergie, des coûts très réduits, on a vraiment des évolutions positives et aucun risque de se tromper¨...
( Voir l`article au complet )

http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2015/05/29/societe/vins-naturels-fous-precurseurs/


Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

vendredi 29 mai 2015

HISTOIRE : Le génocide des Hereros et des Namas !

Salut à tous,

Du site Jeune Afrique : 

   ¨ Cent dix ans après, le génocide des Hereros et des Namas, l'un des épisodes les plus noirs de l'histoire africaine, reste méconnu. Élise Fontenaille-N'Diaye publie deux livres essentiels qui rappellent les faits.

   "Là-bas, un soldat allemand trouva un bébé herero d'environ neuf mois qui gisait dans les buissons, pleurant. Il l'a amené dans le camp où j'étais. Là, les soldats ont formé un cercle et se sont lancé l'enfant comme s'il s'agissait d'un ballon. L'enfant était blessé, terrifié, et pleurait. Au bout d'un moment, ils en ont eu assez, et un des soldats, après avoir fixé sa baïonnette à son fusil, a dit qu'il allait l'attraper. L'enfant fut lancé vers lui et le soldat l'a rattrapé en l'embrochant sur sa baïonnette."

Le Sud-Ouest africain : camp d`entraînement des futurs nazis !
   La litanie des noms que l'on retrouve parle d'elle-même. En 1885, le gouverneur envoyé par Bismarck comme haut-commissaire du Reich s'appelle Heinrich Göring : c'est le grand-père d'Hermann, futur proche de Hitler. Quant à Eugen Fischer, le médecin anthropologue qui débarque à Swakopmund vers l'âge de 30 ans, il a été formé par Alfred Ploetz, le fondateur de l'eugénisme allemand, et son ennemi principal est le métissage, qui entraînerait la dégénérescence de la race blanche. Ses idées, qu'il pense confirmées par les mesures de crânes, donneront naissance à un livre, Fondements de l'hérédité humaine et principes d'hygiène raciale, dont de nombreux passages se retrouvent dans Mein Kampf... Pis, le principal disciple de Fischer sera un certain Josef Mengele - le tristement célèbre "médecin" d'Auschwitz...

¨Bien trop horrible pour être écrit¨ !
    En Afrique du Sud, mais aussi à Berlin, quelques protestations se font entendre. En 1905, un missionnaire allemand, Friedrich Vedder, écrit : "Je ne puis donner les détails des atrocités dont j'ai été le témoin, particulièrement sur les femmes et les enfants. Très souvent, c'est bien trop horrible pour être écrit." De mauvais gré, l'empereur envoie Friedrich von Lindequist remplacer Von Trotha... et achever discrètement le travail. Ce qu'il fait, tout en donnant corps à ses rêves d'amoureux de la nature en créant le parc national d'Etosha, en 1907¨...  ( Voir l`article au complet )

Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

lundi 18 mai 2015

GLENLIVET ou le défi industriel du whisky !


Salut à tous,  

Du site Slate.fr :

   ¨ L’affolante demande mondiale pour les simples malts est un défi pour les distilleries. Celles qui relèvent le gant opèrent une véritable révolution technologique.

   Il y a deux façons d’appréhender le whisky. En exaltant le passé, la tradition, l’artisanat jailli de la main et du cœur des hommes… Ou en glorifiant l’avenir, l’innovation, la science au service d’une industrie qui ne cesse de gagner en prospérité. La plupart des grands noms du malt se contentent de narrer la première histoire –tout en jouant en douce la seconde partition. Pas Glenlivet.

   Dès sa naissance, Glenlivet n’a jamais cherché à renier ou dissimuler la dimension industrielle de son art. Première distillerie du Speyside à obtenir une licence officielle, en 1824, elle propulsa le whisky dans l’ère moderne en changeant ses méthodes de production pour proposer une eau-de-vie plus qualitative, plus légère que les lourdes gnôles sorties des petits alambics clandestins. Avec un succès tel que, bientôt, ses voisines opportunistes n’hésitèrent pas à accoler le nom de «Glenlivet» au leur pour profiter de sa gloire.

De l`eau pour le whisky !

   Et les défis s’enchaînent. L’eau, d’abord. Croyez-le ou non, même dans un pays où les dieux de la pluie passent leurs journées à pleurer, cette précieuse ressource naturelle commence à poser problème. Il faut des quantités phénoménales de flotte pour produire du whisky, à chaque étape de la production: pour brasser, fermenter, distiller (refroidir les condenseurs), diluer… Et Glenlivet en pompe 7 à 8 millions de litres par semaine. Un océan qui passera à 14 millions de litres hebdomadaires quand la prochaine tranche sera mise en service.

Protéger le goût !

   Autre défi posé par le gigantisme: le goût. Comment conserver au nectar dont vous avez l’habitude toute sa qualité, avec la même constance, quand on double deux fois la production en huit ans?

   Reste l’âge. Et là, rien à faire, Glenlivet rajeunit. Plus exactement, il n’a plus le temps de vieillir. Le 12 ans s’apprête à disparaître des rayons (faites des stocks) en Europe, remplacé par le Founder’s Reserve sans compte d’âge¨...   (  Lire l`article au complet )


http://www.slate.fr/story/101519/glenlivet-defi-industriel-whisky


Pégé


Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

samedi 9 mai 2015

Environnement et (anti)capitalisme: histoire d'un malaise !

Salut à tous,   

   ¨ Il y a un débat qui revient de façon pérenne dans le mouvement environnemental: est-ce qu'on est pour ou contre le système capitaliste? Plus précisément: est-ce vraiment possible qu'une société réellement verte et durable puisse émerger dans un système économique comme celui-ci?

   Pour certains, cela va de soit. Le capitalisme est un système qui encourage un rapport parasitaire (colonialiste) avec le territoire et entretient les privilèges de quelques uns au grand détriment de la majorité. Pas de réelle protection environnementale possible sans transformation sociale.

   Pour les autres: les affaires vont bien. Pas de salut pour la planète à moins que les environnementalistes ne mettent de l'eau dans leur vin et s'allient avec les multinationales, la droite néolibérale, le patronat, les lobbies industriels forestiers, miniers et pétroliers. Chaque petite «victoire» doit bien compter pour quelque chose. Puis acheter, c'est voter, alors ça va, on se calme.

   C'est un débat qui crée des malaises, qui divise. On préfère toujours pelleter vers l'avant. Mais vous savez quoi? Je vais mettre le doigt sur le bobo!

Le jeu en ville !
      Alors que le 20e siècle a été marqué par des luttes entre les idées et les systèmes politiques, la chute du Mur de Berlin en 1989 a consacré la victoire du capitalisme à l'échelle du globe. L'époque où les défenseurs du capitalisme allaient sur la place publique clamer les vertus
du libéralisme économique est révolue. Avec le temps, on finit par cesser de prétendre que le choix se pose, on n'a plus besoin de convaincre qui ce soit: c'est le seul jeu en ville.

   C'est aussi à partir des années 1980 que le modèle de l'État-providence a commencé à se désintégrer et que les politiques d'austérité, mais aussi les inégalités sociales dans les pays industrialisés, ont commencé à croître.

Écologie de gauche, et de droite, et beurk !
   «Pourquoi est-ce que l'écologie serait seulement une affaire de la gauche?» est la question que deux blogueurs posaient récemment, dont l'un en réponse à votre hôte.

   Ces blogueurs, qui ne semblent pas avoir réfléchi sérieusement à la question, semblent suggérer que l'écologie ne devrait pas être si politisée, que le fait d'y associer des valeurs sociales comme l'entraide et la solidarité est antithétique et juste pas winner pantoute. Au mieux, les auteurs consentent pleinement au capitalisme comme hyperidéologie et ne comprennent pas pour quelle raison quiconque aurait envie de penser «en dehors de la boîte». Au pire, leur raisonnement suggère que l'accès à un environnement sain devrait être réservé à l'élite qui peut se payer un billet au paradis post-effondrement¨...  (Lire au complet )


http://quebec.huffingtonpost.ca/bruno-masse/protection-environnement-compatible-systeme-capitaliste_b_7213706.html?ncid=tweetlnkcahpmg00000011


Pégé



Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

dimanche 26 avril 2015

Les dents de sagesse ont-elles de l'avenir ?


                                                                                
Salut à tous, 

Du site La Presse- le Soleil :

   ¨ «La plupart des gens croient que l'homme continue d'évoluer. On peut parfois entendre que le petit orteil, les dents de sagesse et d'autres appendices à l'utilité douteuse sont appelés à disparaître. Mais, les mécanismes de l'évolution étant ce qu'ils sont et l'homme étant essentiellement hors d'atteinte de la sélection naturelle, je ne vois pas comment cela peut survenir. Qu'en est-il vraiment?»

   La réponse «classique» à cette question a toujours été : non, l'espèce humaine n'évolue plus, ou alors le fait-elle seulement de manière insignifiante, parce que son cerveau surdimensionné lui permet d'apprendre à vivre dans différents environnements, ce qui lui évite d'avoir à s'adapter génétiquement.

   Dans cette vision des choses, la culture, soit le savoir collectif accumulé et transmis de génération en génération, nous épargnerait d'avoir à subir ce pénible jeu de massacre nommé sélection naturelle, par lequel les individus les moins bien adaptés à un milieu meurent, et leurs gènes avec eux.

   La théorie n'est certainement pas dénuée de vérité. Quand on songe aux dizaines de millions d'années d'évolution qu'il faudrait, en principe, pour que des primates d'origine tropicale comme nous finissent par avoir la fourrure et les couches de graisse qu'il faut pour vivre autour du cercle polaire, la présence plusieurs fois millénaire de l'espèce humaine en Arctique semble être une belle preuve de la supériorité de la culture - nous sommes sortis d'Afrique il y a seulement de 50 000 à 60 000 ans.

   Et de toute manière, il est aussi vrai que, en grande partie grâce à l'agriculture et à la médecine modernes, nous ne subissons presque plus des «pressions de sélection» qui, autrefois, éliminaient ceux de nos ancêtres qui avaient les gènes les moins adaptés.

   Et pourtant, et pourtant... «Il y a des mutations qui apparaissent à chaque génération, il y a des changements aléatoires, des individus qui ont plus d'enfants que d'autres... Alors, on n'a pas vraiment de raison de penser que l'espèce humaine a arrêté d'évoluer», dit le chercheur de McGill Simon Gravel, titulaire de la Chaire en génétique statistique des populations¨... (Lire l`article au complet)

http://www.lapresse.ca/le-soleil/vivre-ici/la-science-au-quotidien/201504/04/01-4858390-les-dents-de-sagesse-ont-elles-de-lavenir.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_en-vedette_91290_section_ECRAN1POS1

Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

lundi 13 avril 2015

Après les pigeons, les pigeonnés de l'auto-entreprenariat !

Salut à tous,  

Du site L`Express L`Expansion :

   ¨ Ni salariés, ni patrons, ils sont de plus en plus nombreux à dénoncer les effets pervers du statut d'auto-entrepreneur, qui leur est imposé par des employeurs peu scrupuleux, sur fond de crise et de chômage de masse.
  
   Pour l'économiste américain Jeremy Rifkin, le travail deviendra bientôt "une denrée rare". Le monde de demain sonnera la fin du salariat. Mais pour certains auto-entrepreneurs, dans la France de 2015, ce monde se vit déjà au quotidien.
 
¨Mon patron m`a suggéré de passer auto-entrepreneur ¨ !
  Pour Alexandre*, l'auto-entreprise aura été synonyme d'entrée dans le vie active. Alors que 25% de sa tranche d'âge est au chômage, il n'a eu aucun mal à trouver un emploi. Contrat rempli, donc, pour ce statut notamment créé à des fins d'insertion par Hervé Novelli en 2009. A sa sortie d'une école de commerce, Alexandre enchaîne les stages. Au début de l'année 2014, alors que le dernier touche à sa fin dans le service marketing d'une start-up parisienne, son employeur lui fait part de son envie de le conserver. Hélas, "il n'a pas les moyens de s'acquitter des charges" d'un nouveau salaire et lui suggère "de passer auto-entrepreneur". "J'aurais préféré un CDI", explique Alexandre.
     
   Mais le jeune homme a envie de rester, nettement moins de chercher un autre emploi. Une demi-heure lui suffit pour enregistrer son auto-entreprise sur internet. Dans les faits, son travail n'a pas changé: horaires fixes, employeur unique et lien étroit de subordination. Il est désormais un salarié... déguisé en auto-entrepreneur. Son revenu net est intéressant même s'il est plafonné à 35 000 euros par an, mais il ne cotise ni pour le chômage, ni pour sa retraite. Son employeur non plus. C'est tout l'intérêt de l'opération: ce dernier vient d'externaliser ses charges.

¨ C`est la crise... vous n`avez pas le choix ¨ !
   Marie* vit la même situation dans le secteur de l'événementiel. Dépendante financièrement d'un unique "client" qui accapare son temps, elle estime qu'avec la crise, "le rapport de force entre l'employeur et l'employé est devenu inéquitable". Après une longue période de chômage, elle n'était "pas en position de refuser la proposition malhonnête" qui lui a été formulée¨... ( Lire au complet )
 
 
Pégé 
 
Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

dimanche 29 mars 2015

ÉCONOMIE : Pouvoir d'achat, où est le pouvoir ?

Salut à tous,  

¨ Quand on pense qu`il suffirait que les gens n`achètent plus pour que ça ne se vende pas ¨
   ( Coluche ) 

Du site Le Huffington Post Québec : Traité Transatlantique, Monsanto et OGM !

   ¨ Vendredi dernier 26 septembre, le Canada et l'Union européenne ont publié officiellement le texte du CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement) qui sera rendu public et présenté pour ratification au Parlement européen dans les prochains mois. Ce traité est le fruit de négociations secrètes tenues depuis un an, qui préfigure le Traité transatlantique (TAFTA) qui sera négocié en ce moment même (du 29 septembre au 3 octobre).

   Les grandes lignes de cet accord, que les gouvernements négocient sans avoir préalablement obtenu le feu vert de leurs parlements, sont déjà connues des Américains comme des Européens : la libre concurrence ne sera plus empêchée par les normes sanitaires, sociales, ou environnementales, et un État pourra être attaqué s'il ne se soumet pas aux exigences des multinationales.

Quand les victimes sont les coupables !
   Tout ceci, nous le savons grâce au travail exceptionnel des journalistes d'investigation, des chercheurs et des scientifiques. Régulièrement, ils sortent des reportages, des études et des articles qui nous montrent les dessous de notre système de consommation. Aujourd'hui notre nouveau drame, c'est que nous savons. Nous savons par exemple comment fonctionne Monsanto, et nous savons que ces traités ouvriront les portes européennes au géant américain. Pourtant, seules quelques centaines de personnes se sont mobilisées en France contre le traité transatlantique. Ils étaient des dizaines de milliers contre le mariage homosexuel. Cherchez l`erreur... Au Canada... rien !

Le pouvoir d`achat, c`est le pouvoir de ne pas acheter !
  Il paraît que quand on veut on peut. Dans le monde de la consommation, c'est plutôt le contraire : quand on peut acheter, on veut acheter. Plus on peut, plus on veut. Le pouvoir d'achat dont on nous bassine les oreilles porte bien mal son nom. Acheter n'est plus un pouvoir, puisque je ne choisis plus ce que je j'achète. Je suis condamné à acheter, toujours moins cher, toujours plus.

«À une époque de technologie avancée, le plus grand danger pour les idées, la culture et l'esprit risque davantage de venir d'un ennemi au visage souriant que d'un adversaire inspirant la terreur et la haine.» - Aldous Huxley        ( Lire l`article au complet )

http://quebec.huffingtonpost.ca/sarah-rubato/pouvoir-dachat--ou-est-le-pouvoir-_b_5906828.html
--------------------
Autres commentaires sur ce même sujet :

http://www.euractiv.fr/sections/commerce-industrie/paris-et-berlin-veulent-reviser-laccord-ue-canada-311550

http://www.actu-environnement.com/ae/news/traite-libre-echange-ue-canada-zones-floues-aecg-22600.php4

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/corinne-lepage/2013/03/13/libre-echange-et-si-les-etats-unis-cachaient-le-canada-229849

Pégé

  Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

samedi 21 mars 2015

Religion, guerre et barbarie !

Salut à tous,  

Du site The Huffington post Québec :

   ¨ Les abominations auxquelles se livre Daech en Irak et en Syrie posent encore une fois la question du lien qui existe entre la religion et la violence organisée. On peut logiquement se demander si l'Islam a une affinité particulière pour de tels actes. Étant donné que les militants de Daech et d'al-Qaïda se disent salafistes et se définissent comme des fondamentalistes fanatiques chargés de purifier la communauté des croyants musulmans, l'oumma, en exterminant les faux croyants et leurs alliés infidèles (sans oublier les hérétiques), nombreux sont ceux qui estiment que la religion mène à la violence, voire l'encourage.

   Ce dernier point est particulièrement pertinent au vu de l'actualité. L'argument est néanmoins spécieux. Il suffit de se pencher sur l'histoire de l'humanité pour constater que les militants de toutes les religions ont commis des atrocités au nom de leurs croyances. Les Croisés ont célébré la prise de Jérusalem en massacrant les musulmans et les Juifs de la ville, après un hiver particulièrement rigoureux ayant entraîné la pratique du cannibalisme.

   Plus tard sont venus les autodafés, le massacre des cathares, etc. Les Israélites ont tué tous les hommes, femmes, enfants et animaux de Jéricho sur ordre de leur dieu, Yahvé, et se sont rendus coupables d'autres actes monstrueux, persuadés de faire partie du Peuple élu (Deutéronome 6:21).

   Même les bouddhistes n'ont pas hésité à manier le sabre à l'occasion, comme en témoigne l'histoire de la Birmanie et du Sri Lanka et au XVIIIe siècle, la destruction totale de la capitale bouddhiste d'Ayutthaya, en Thaïlande, perpétrée par les bouddhistes birmans. Les hindous ont, eux aussi, commis bien des abominations lors de la partition de l'Inde et du Pakistan en 1947 et des émeutes communautaristes que cette partition a entraînées, dont les dernières ont eu lieu en 2002 à Gujarat.

   Il serait tentant de décerner le titre de « religion la plus meurtrière ». En vérité, cet exercice nous détourne d'une question plus fondamentale. En l'occurrence, celle de savoir si c'est l'adhésion à une doctrine religieuse qui en motive certains à s'en prendre aux non-croyants, ou bien si ceci est la conséquence inévitable de toutes les idéologies dogmatiques et doctrinaires.

   L'Islam, le christianisme, le judaïsme et toutes les autres religions peuvent influer sur notre comportement, de diverses manières, et dans des mesures différentes. La religion a donc son importance. Mais la responsabilité d'actes criminels ne doit pas incomber à une religion en particulier. Le principal coupable, c'est la nature humaine, au niveau individuel et sociétal. Ou, si vous y tenez, le dieu qui a donné vie à des créatures aussi contradictoires et imparfaites¨...
( Lire l`article au complet, très documenté, et très instructive sur notre comportement face à la religion )

http://quebec.huffingtonpost.ca/michael-brenner/religion-guerre-et-barbarie_b_6067524.html?utm_hp_ref=tw

Pégé


Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.